Projet de décret portant diverses dispositions en matière d’enseignement spécialisé

Ce 26 juin, vote en commission du Projet de décret portant diverses dispositions en matière d’enseignement spécialisé

Ce projet de décret vise à favoriser l’enseignement spécialisé et l’accompagnement des élèves en bénéficiant.

3 mesures importantes.

Le projet de décret prévoit un soutien à la création de nouvelles places scolaires dans le spécialisé. Le Gouvernement a prévu 20 millions d’euros par an pour la création de nouvelles places dans les zones en tension démographiques pour l’ordinaire. Le texte prévoit ici de garder un total de maximum10% de l’enveloppe (répartie entre les réseaux) pour la création de places dans le spécialisé. Néanmoins, pour ces places, la notion de zone en tension démographique n’est pas pertinente. On va donc se baser sur la nécessité de créer une forme ou un type d’enseignement spécialisé en particulier, selon les besoins.

En matière de certification, il s’agit de prévoir que les élèves du spécialisé qui ont réussi la 2e phase de l’enseignement spécialisé de forme 3 se voient octroyer le CEB. C’est une reconnaissance importante pour eux, alors que le

CEB est indispensable pour accéder à certains emplois.

Par ailleurs, on augmente l’encadrement pour les pédagogies dites adaptées, c’est-à-dire adaptées à certains besoins spécifiques : autisme, dysphasie, polyhandicap…). Augmenter l’encadrement permet de motiver les écoles à déclarer l’utilisation de ces pédagogies et à mieux les reconnaitre. Dans le même temps, déclarer l’usage de ces pédagogies nécessite de répondre à un cahier des charges précis, ce qui garantit leur qualité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *