Régionalisation des allocations familiales : le passage de relais se passe bien entre la Wallonie et la Communauté germanophone.

Suite à la 6ème réforme de l’état, les gouvernements wallon et germanophone ont signé un accord de coopération qui fixe les modalités des services que presteront les caisses wallonnes d’allocations familiales d’une part, en faveur du Ministère de la Famille et des Affaires sociales de la Communauté germanophone d’autre part, à partir du 1er janvier 2019.

A ce jour,  ce sont les caisses privées, comme Famifed, qui gèrent les prestations familiales des enfants domiciliés sur le territoire de la Communauté germanophone.  Au 1er janvier 2019 donc,  le seul service compétent en matière d’allocations familiales sera le Ministère germanophone de la Famille et des Affaires sociales : il deviendra le seul interlocuteur des familles germanophones.

L’accord de coopération prévoit que les successeurs wallons des caisses fédérales fourniront des services pour le Ministère germanophone comme la gestion des charges du passé, l’échange de données en matière de prestations familiales, et les régularisations des dossiers germanophones pour la période antérieure à la reprise de la compétence.

Assurer la continuité des services sans que les familles soient impactées était l’un des grands défis de cette 6ème Réforme de l’Etat, tout particulièrement pour ce qui concerne les allocations familiales. Quand les deux parties sont de bonne volonté, c’est manifestement possible que tout se passe bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *